A mon sujet

• J’ai été élevée entre le mergel et löss, dans le fin fond du sud néerlandais. Dans une province, le Limbourg, qui fait que certaines personnes restent étroitement liées à leurs racines et que d’autres partent explorer le monde. Oui, votre environnement joue un rôle.
• J’ai vécu à Amsterdam.
• J’ai déposé mes valises à Barcelone et à Berlin.
• Je vis actuellement à Bruxelles. C’est ici que je me suis retrouvée dans la jungle urbaine belge et européenne. Pour pimenter ce mélange, j’ai adopté deux rhinocéros, un gorille, une grenouille arboricole, une espèce colorée d’oiseau et un koï japonais. On trouve également une multitude de plantes chez moi.
• À 19 ans, j’ai décidé que je voulais passer ma vie à faire quelque chose qui me manquerait dès que j’arrêterais de le faire.
• Les arts et la culture me sont vite apparus comme une évidence. Cela est toujours d’actualité.
• Je me soucie de la façon dont le monde tourne et comment nous faisons partie de lui.
• J’adore quand 1 + 1 est supérieur à 2.
• Il serait formidable que les tunnels de Bruxelles soient transformés en espaces de plongée sous-marines grâce à l’eau de la Zenne et décorés par des artistes locaux. Osons voir grand !
• Je me suis essayée à l’électricité, la plomberie, la rénovation intérieure et à la menuiserie. Mon appartement est encore debout, il n’a toujours pas brûlé, il n’a été inondé qu’une seule fois et je viens de terminer ma table en bois plein : l’approche pratique !
• J’ai un accent bizarre, je bois du thé AVEC du lait et j’adore les légumes.
• Ma tête est pleine de langues différentes qui, dans leur chaos, leur diversité et leur nuance, en deviennent extrêmement enrichissantes.
• Je pourrais bien sûr parler de beaucoup plus de chose. Par exemple, Aby Warburg, pour son univers inspirant de l’anachronisme structuré et de la pensée associative. Ou alors de Nina Simone qui reste mon héroïne pour sa force et son équanimité.